Des crédits aux taux historiquement bas !

En 2018, les ménages ont bénéficié de taux de crédit toujours historiquement bas. Avec les hausses de prix dans l’immobilier ils ont pu emprunter davantage.

L’immobilier s’est bien porté en 2018 avec une hausse importante du nombre de transactions. Et les prix continuent de monter : + 1,7 % en 2018, pour atteindre 2595 euros le mètre carré en moyenne. On se rapproche assurément des plus hauts constatés en 2011 soit 2665 euros le prix moyen au mètre carré. Ces prix élevés poussent les acheteurs à rogner sur la surface du logement acheté, en recule de 0,5 mètre carré en un an. C’est la première fois depuis 2011.

Cette situation pousse surtout les ménages à emprunter des sommes plus importantes plutôt que restreindre leur surface habitable. Les acheteurs ont emprunté en moyenne 78,4 % de la valeur du logement acquis, une proportion en hausse de 1,6 %. La durée moyenne du crédit s’allonge également à presque 19 ans.

Une tendance qui se poursuit sur les premières semaines de l’année 2019, les crédits immobiliers bénéficiant encore de taux historiquement bas, à 1,5 % en novembre dernier soit moins que l’inflation. Selon la Banque de France, la barre symbolique des 1 000 milliards d’euros de crédits immobiliers en cours a même été franchie en novembre.

Des crédits aux taux historiquement bas !